Parlons peu, mais parlons bien. 

Coucou les filles,

J’espère que vous allez bien?

J’ai décidé sur un coup de tête de vous écrire ces mots ce soir en compagnie d’une tasse de thé.

En ce qui me concerne, oui plus ou moins…

À vrai dire; sans vous mentir, je ne suis pas une personne qui parle beaucoup généralement, encore moins de ce qui va pas. Le jugement, l’imprehension des gens me révolte. Tout ça me frêne. Je n’ai que 22 ans et je me rends compte de tellement de choses qui m’orripilent.

J’ai un copain en or qui m’aide à être positive, il m’aide à me mettre en confiance car il y a un an c’était tellement difficile pour moi. Il me pousse toujours vers le haut. J’essaye de toujours relativiser mais c’est pas tous les jours facile mais on ne lache rien! Comme on dit: il y a toujours pire ailleurs.

Nous sommes souvent entourés de gens si hautains, si indifférents, qui ne seront jamais solidaires, qui dés qui le pourront vous briseront pour se sentir mieux dans leur peau. Mais où-sommes nous?

C’est d’un triste. J’ai appris qu’il fallait s’entourer de gens heureux, de gens positifs et généreux qui nous poussent toujours plus haut sans retour.  Ces gens là se font si rare. C’est ce que j’essaye de faire. Je ne suis pas sociable, je suis une vrai sauvage je vous l’avais dis haha. Je mets du temps à me faire des amis car  j’observe énormément avant. Je me lance pas dans la gueule du loup! Je m’ouvre au dialogue quand le feeling est réciproque.

J’observe tellement la vie, les gens. J’en analyse même certain de leur comportement que je ne comprendrais sans doute jamais car ils sont bien trop bas pour moi. (J’aurai du faire des études de psycho😂)

A 22 ans, Mlle Priscillia en a vu des choses et ce n’est que le début!

J’ai ouvert ce blog car ici je fais ce que j’aime, je partage ce que je souhaite. C’est mon truc. Mon échappatoire. On m’a toujours soutenu, que demander de plus ?

J’ai des rêves aussi fous  les uns que les autres et peut être qu’ils seront impossibles à réaliser?  On m’a persuadé qu’il  fallait être positif, croire en soi, croire en ce qu’on aime pour arriver à notre but. Alors j’y crois dur comme fer que j’y arriverai.

Croyez le ou non, je fais un énorme travail sur moi même et c’est pas facile, loin de la.

Soyez vous, aimez vous, assumez vous, faites vous confiance car personne ne le fera mieux que vous même. Vraiment.

Entourez vous de gens POSITIFS. C’est la clé d’une meilleure vie. Prenons le positif et laissons le négatif aux autres.

Ce conseil je me le répète chaque jour, même si les doutes gagnent parfois.

J’avance à mon rythme, même si je dois accumuler les échecs, je persévérai toujours.

Cela m’a fait un bien fou de vous écrire. J’ai passé une fin de journée de travail dur en émotion…

Milles bisous à vous mes abonnés.

J’espère que mon article vous a plu, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires, à vous abonner à mon blog, à le partager et à me suivre sur mes différents réseaux sociaux. Ça me ferait énormément plaisir!

A très vite, bisous 💋

Infos:

Page fb: Fine Dentelle

Instagram: prscmg

Publicités

2 réflexions sur “Parlons peu, mais parlons bien. 

  1. Je suis exactement pareil que toi, des fois je ne comprends pas la société qui nous entoure. Je me sens même tellement différente, comme tu le dis trouver des gens positifs c’est rare je le vois bien autour de moi par exemple. Alors du coup je me contente de ce que j’ai et c’est amplement suffisant. Je suis heureuse c’est le principal, alors j’essaye de ne plus penser à tout ce monde méchant, égoïste. Courage ma belle ! 😘💋

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s